Navigation und Service

06.07.2016

Les bonnes priorités sans nouvel en­det­tement:
le bud­get fédéral al­lemand 2017 et la program­mation jus­qu´en 2020

L´Etat fédéral allemand confirme sa robuste politique budgétaire et renonce à tout nouvel endettement jusqu’en 2020. C´est ce qui ressort du projet de loi de finances pour le budget 2017 présenté par le Ministre des Finances Wolfgang Schäuble et que le Conseil des ministres du gouvernement fédéral allemand a adopté le 6 juillet 2016. Le budget fédéral est déjà à l’équilibre depuis l’exercice budgétaire 2014.

Cover des Monatsberichts

Le Conseil des Ministres du gouvernement fédéral allemand a adopté mercredi 6 juillet 2016 le projet de budget fédéral 2017 et la programmation des finances publiques jusqu´en 2020.

L´Etat fédéral maintient sa sérieuse politique de finances publiques et ne contractera donc aucune nouvelle dette d´ici à 2021.

Le budget fédéral est déjà à l´équilibre depuis l´exercice 2014.

L´Allemagne reste fiable. Nous renforçons la future capacité d´action de l´Etat fédéral, en renonçant à tout nouvel endettement. Simultanément nous investissons dans les importants domaines d´avenir, notamment la recherche et les infrastructures, la sécurité intérieure et extérieure et l´intégration des réfugiés. Ainsi nous maintenons un bon équilibre entre les objectifs de stabilité et de croissance, sans négliger les enjeux importants comme la sécurité et la cohésion sociale

Le ministre fédéral des Finances, Wolfgang Schäuble

Ce budget fédéral à l’équilibre sur cette période de quatre ans (2017-2020) permet en grande partie de faire passer d´ici 2020 le taux d´endettement sous le seuil de 60 % du Produit Intérieur Brut (PIB) – comme exigé par le Pacte de stabilité et de croissance.

Les dépenses de l´Etat fédéral progresseront modérément jusqu’en 2020, passant de 328,7 milliards d´euros pour l´exercice 2017 à 349,3 milliards d´euros en 2020.

Ce sont surtout les dépenses liées à la croissance et la préparation de l’avenir qui augmenteront dans le budget fédéral.

Les dépenses d´investissement vont progresser de 31,5 milliards d´euros en 2016 à 33,3 milliards en 2017 alors que celles destinées à l´éducation et la recherche passeront sur la même période de 21,1 milliards à 22,7 milliards d’euros :

Les investissements dans les transports vont totaliser 12,8 milliards d´euros sur l’exercice 2017, soit une hausse de 25 % depuis 2013.

Le ministère fédéral pour l´éducation et la recherche disposera en 2017 de 1,2 milliard d´euros supplémentaires, soit près de 8 milliards d’euros par rapport à son budget 2009.

Pour le développement de l´Internet à haut débit, le gouvernement fédéral allemand débloque au total 4 milliards d´euros jusqu´en 2020. Dans les régions mal desservies et dans lesquelles le déploiement du réseau par des opérateurs privés n´est pas prévu sur les trois prochaines années, les fonds alloués permettront cette installation.

La sécurité extérieure et intérieure constitue une autre priorité du projet de loi de finances fédérale 2017 et de la programmation pluriannuelle de finances publiques jusqu´en 2020 : le budget de la défense s´élèvera à environ 36,6 milliards d´euros sur l’exercice 2017 (+ 1,7 milliard sur un an) et sera renforcé à hauteur de près de 10,2 milliards d´euros dans la programmation budgétaire jusqu´en 2020.

Les dépenses consacrées à la sécurité intérieure seront significativement revalorisées d´ici 2020, à savoir de 2,2 milliards par rapport à la programmation budgétaire en vigueur. Elles seront surtout utilisées pour le nouveau programme de renforcement des autorités de sécurité et la police fédérale. Près de 2000 postes seront ainsi créés.

Les flux migratoires de ces derniers mois placent l´Allemagne devant le défi d´assurer l´intégration de plusieurs centaines de milliers de personnes. Pour y parvenir et pour combattre les causes de départ des réfugiés, près de 19 milliards d’euros seront mis à disposition par l’Etat fédéral allemand.

Les dépenses de l’État fédéral à caractère social – au total 171 milliards d´euros- représenteront à nouveau le poste le plus important de dépenses du budget fédéral 2017. Le taux de dépenses sociales par rapport à l´ensemble des dépenses fédérales sera d´environ 52 % en 2017. Cela signifie que près d´un euro sur deux dépensés par l’État fédéral allemand est consacré au social.

Chiffres-clés du budget fédéral allemand jusqu´en 2020
Execution
budget
2015

Loi de

finances
2016

Chiffre-

clés
2017

Programmation financière
201820192020

- en milliards d´ -

Dépenses311,4316,9328,7331,1343,3349,3

Par rapport à l´exercice

budgétaire précédent, en %

+ 5,4+ 1,8+3,7+ 0,7+ 3,7+ 1,7
Recettes311,4316,9328,7331,1343,3349,3
Dont recettes de l´impôt 281,7 288,1301,8315,5327,9339,4
Nouvel endettement000000
Investissements 29,631,533,334,535,130,8

Seite teilen und Drucken (FR)