Navigation et service

25.01.2018

Amitié fran­co-al­lemande – 55ème an­niver­saire du Traité de l’Ély­sée le 22 jan­vier 2018

Le 22 janvier 1963, le chancelier fédéral Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle signaient le Traité de l’Élysée, qui régit depuis cette date la coopération franco-allemande et a ouvert la voie à la réconciliation des deux pays après la Deuxième Guerre mondiale.

Le Traité sur la coopération franco-allemande avait été signé par le chancelier fédéral Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle au Palais de l’Élysée.
Source:  Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne, Ernst Schwahn
Le Traité sur la coopération franco-allemande avait été signé par le chancelier fédéral Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle au Palais de l’Élysée.
Source:  Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne, Ernst Schwahn

Dans une déclaration conjointe, la chancelière de la République fédérale d’Allemagne et le président de la République française ont commémoré le 55e anniversaire du Traité, qualifiant sa signature « [d’]événement majeur dans l’histoire de l’amitié franco-allemande ». Le Traité sur la coopération franco-allemande avait été signé le 22 janvier 1963 par le chancelier fédéral Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle au Palais de l’Élysée.

Afin de développer la coopération franco-allemande et de répondre aux défis politiques, sociaux, économiques et technologiques des prochaines décennies, Mme Merkel et M. Macron ont convenu dès le 19 janvier à Paris de conclure un nouveau Traité de l’Élysée au cours de l’année. Ce nouvel accord vise à approfondir l’intégration économique des deux pays et à renforcer les relations entre les sociétés civiles. Cette coopération bilatérale basée sur la confiance doit également être développée en matière de politique étrangère, de défense, de sécurité et de développement.

Lors de sessions parallèles à Berlin et Paris, le Bundestag et l’Assemblée nationale ont célébré le 22 janvier le 55e anniversaire du traité de l’Élysée. Dans une résolution commune, les parlements nationaux ont quant à eux appelé les gouvernements des deux pays à élaborer un nouveau Traité de l'Élysée. Dans ce texte, le Bundestag allemand et l’Assemblée nationale française plaident également pour la réalisation d’un espace économique franco-allemand avec des règles harmonisées. Une harmonisation de l’assiette de l’impôt sur les sociétés et un travail plus large de convergence constitueraient une étape majeure en ce sens.

Partager et imprimer