Navigation et service

Sie sind hier:

Nais­sance

De l’idée au timbre-poste

Dans le passé, seuls les princes allemands décidaient de ce qui était représenté sur un timbre-poste. Aujourd’hui, n’importe qui peut proposer des thèmes.

Chaque année, le ministère des Finances reçoit environ 500 propositions de timbres de collection. Une cinquantaine d’entre elles ont la chance d’être réalisées. C’est le ministre fédéral des Finances qui a le dernier mot. Le choix est effectué en fonction d’un catalogue de critères clairement définis.

Accoucheurs de timbres-poste

Les timbres-poste allemands doivent représenter l’Allemagne - mais quelle sont les spécificités de notre pays ?

Pour répondre à cette question, le ministre fédéral des Finances s’appuie sur deux organes composés de responsables politiques, d’experts de l’administration, de graphistes, de philatélistes et de représentants de la poste.

  • Le Conseil des programmes réfléchit aux thèmes de timbres-poste, examine les suggestions de nouveaux timbres-poste soumises par la population et établit une liste de propositions pour les nouvelles émissions d’une année.
  • Le Conseil artistique évalue la qualité graphique des projets. Le Conseil artistique a été réuni pour la première fois en 1954 - après une pluie de critiques sévères sur la conception des timbres-poste de la jeune République fédérale d’Allemagne.

Une centaine de graphistes travaillent actuellement à la conception des timbres-poste allemands.

Pour chaque nouveau timbre-poste, le ministère des Finances demande à six à huit d’entre eux de soumettre un projet.

Sur une surface de quelques centimètres carrés seulement, chaque projet est conçu avec amour. Cela fait de chaque timbre-poste une petite œuvre d’art.

Partager et imprimer